L’édito de Victorien

Energy Observer a quitté Royan, 8ème escale de son Tour de France, pour entamer la première grande navigation de l’Odyssée : le tour d’Espagne et du Portugal. L’occasion pour nous de faire un nouveau bilan de l’aventure, à mi-chemin du magnifique tour de France que nous sommes en train de vivre avec Jérôme Delafosse et toute l’équipe d’Energy Observer.

Depuis le départ de Saint-Malo le 25 août dernier, après un arrêt technique estival, Energy Observer a repris la mer en direction de Cherbourg. Pour ce nouveau départ, Nicolas Hulot, parrain du projet depuis le début nous a fait l’honneur d’inviter à bord le Premier ministre Édouard Philippe. Une belle occasion d’échanger sur les capacités fabuleuses de l’hydrogène dans un mix énergétique. Ensemble avec Nicolas Hulot, Florence Lambert et nos partenaires, nous avons réussi à sensibiliser le Premier ministre sur l’extraordinaire potentiel de l’hydrogène comme vecteur énergétique et prolongateur d’autonomie. L’intérêt croissant de l’Etat pour notre initiative valorise notre démarche et renforce un peu plus encore sa crédibilité.  

Ensuite, cap sur Cherbourg, pour la troisième escale de l’Odyssée, où nous avons été formidablement accueillis par la ville et le Conseil départemental de la Manche. Par l’intermédiaire de Valérie Nouvel, c’est le tout premier territoire qui a manifesté son souhait de nous accueillir pour une escale, dès 2016, alors que nous n’étions à l’époque qu’un projet 3D. Une escale symbolique donc, où l’équipe a été chaleureusement accueillie par Philippe Bas, président du conseil départemental de la Manche et Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Contentin. La démarche pour la transition énergétique entreprise par le département est une réalité. Des véhicules à hydrogène y roulent déjà depuis 2 ans et de grands acteurs des énergies nouvelles tels que Naval Group et EDF EN sont implantés sur ce territoire, démonstrateur de la mobilité hydrogène.   

À Nantes, c’est accompagné du « Jules Verne 2 », première vedette fluviale fonctionnant à l’hydrogène, que nous avons accosté sur l’Île des Machines au pied du majestueux éléphant. Accueillis par Johanna Rolland, Maire de Nantes, nous avons pu mesurer avec elle la réalité de la transition énergétique sur ce territoire. La baisse des prix de production des énergies renouvelables permet l’émergence de nombreux projets urbains et industriels comme le programme Delta Green, premier immeuble de bureaux à énergie positive, utilisant notamment l’hydrogène.

C’est ensuite à Bordeaux  que nous avons établi pour la dernière fois notre village itinérant sur la côte ouest. À quelques mètres seulement de Seeneoh, un site expérimental estuarien pour l’essai et l’optimisation des hydroliennes, nous avons à nouveau pu rencontrer les acteurs locaux de la transition écologique. Avec Jérôme, nous avons notamment eu la chance de découvrir un site viticole révolutionnaire, bientôt à l’honneur dans la série documentaire que Jérôme réalise avec Planète+.

D’un point de vue technique, nous continuons d’optimiser les performances énergétiques du navire. Après les premiers essais des éoliennes, nous avons décidé de laisser l’une d’entre elles à Nantes, avec les ingénieurs de l’ICAM pour qu’ils continuent d’effectuer des tests en soufflerie. Une occasion pour tester une éolienne à axe horizontal et ainsi comparer le comportement des deux technologies en mer. 

Depuis notre départ de Nantes, le kite de traction fait désormais partie intégrante de l’architecture du navire. Deux tailles d’ailes ont été testées avec les équipe d’Yves Parlier : 16 et 35m2. Les méthodes de lancement et de pilotage sont encore à améliorer, mais nous sommes confiants quant à la capacité de ces ailes à réduire les dépenses énergétiques du navire, et à convertir nos moteurs électriques en hydroliennes.

Mais surtout, l’escale de Nantes a été la première où nous avons commencé à faire fonctionner notre électrolyseur, et donc produire notre propre hydrogène, à partir de la Loire ! Nous avons poursuivi les essais à Bordeaux, et même en navigation en remontant la Garonne. A l’heure actuelle, notre chaîne de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer est enfin opérationnelle.

Les escales de la côte ouest nous ont donc permis de fiabiliser la quasi-totalité des technologies du bateau, et c’est donc confiants que nous nous apprêtons désormais à entamer la première grande traversée de l’Odyssée pour rejoindre la Mer Méditerranée. Au total, nous estimons la durée de navigation d’une vingtaine de jours, avec quelques arrêts que nous identifierons en cours de route en fonction des tournages et conditions météorologiques.

Pendant ce temps, le village itinérant d’Energy Observer s’est établi à Paris, au Palais de la Découverte et l’équipe à terre commence à préparer les escales en Méditerranée, et même le tour d’Europe de 2018 qui approche à grands pas… Rendez-vous donc en rade de Toulon le 18 novembre, pour la prochaine escale avec le village d’Energy Observer. En attendant, suivez l’aventure sur nos pages Facebook, Instagram, Twitter et sur notre site internet nous ne manquerons pas de vous en faire vivre les meilleurs moments, et même les plus compliqués !

 

Victorien Erussard 

Président et Capitaine d’Energy Observer 

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter



* Champ obligatoire

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy