Les Taxis Hype : La mobilité hydrogène pour tous en plein cœur de Paris

Parmi les pionniers de la mobilité hydrogène, Energy Observer a eu l’honneur de rencontrer les taxis Hype et de collaborer avec la première flotte de taxis hydrogène, en service à Paris depuis 2015. Retour sur l’histoire de ceux qui révolutionnent la mobilité propre dans la capitale.

La 1e flotte de taxis hydrogène au monde

Lancée lors de la COP21, le 7 décembre 2015 à Paris, en partenariat avec Air Liquide, la flotte de taxis Hype compte alors 5 véhicules et devient officiellement la 1e du genre au monde. Elle en dénombre aujourd’hui près de 75. Les avantages des véhicules hydrogène sont nombreux : autonomie de plus de 500 km, recharge en 3 à 5 minutes, aucun bruit, aucune émission sauf de la vapeur d’eau. Ces atouts en font ainsi une solution idéale pour la dépollution des mégapoles, et parfaitement adaptée aux contraintes professionnelles du transport de voyageurs :

La vraie différence par rapport au véhicule électrique à batterie, c’est qu’il n’y a pas besoin d‘immobiliser le véhicule. C’est plus facile de dire à un chauffeur d’aller vers l’hydrogène car cela ne changera pas sa façon de travailler 

Mathieu Gardies, président de la STEP, la Société du Taxi Électrique Parisien, société gestionnaire de la flotte

Hype et Energy Observer : Les applications de l’hydrogène se multiplient

En partenariat avec Air Liquide et Toyota, les taxis Hype, tout comme Energy Observer, démontrent le rôle primordial de l’hydrogène pour « faciliter et accélérer la nécessaire transition énergétique du taxi urbain » d’après Mathieu Gardies, et « mettre en place une flotte de taxis permet de le démontrer très concrètement au grand public ».

Prenant exemple sur cette première flotte hydrogène parisienne, d’autres grandes villes ont inauguré la leur : Ulsan en Corée, Hambourg en Allemagne, ou encore Aberdeen en Écosse. De plus en plus de mégapoles se tournent vers la mobilité hydrogène pour leurs infrastructures de transport, comme Londres ou encore Tokyo, qui étudient à leur tour la possibilité de mettre en place une  flotte de taxis hydrogène. Bruxelles s’apprête également à recevoir une flotte de 60 taxis Hype à hydrogène, prévue pour le 2e semestre 2018. Un lieu symbolique pour le développement de l’hydrogène, alors que l’Europe multiplie les initiatives en faveur de ce vecteur énergétique.

La flotte hydrogène était partenaire d’Energy Observer lors de son escale inaugurale à Paris en juillet 2017.

Objectif : 600 taxis hydrogène d’ici 2020

En 27 mois, les taxis hydrogène affichent déjà au compteur 1,4 million de kilomètres parcourus, 200 000 personnes transportées, et Hype continue d’accélérer son développement. Deux ans après son lancement, la flotte compte près de 75 véhicules fin 2017 et vise 200 véhicules fin 2018 et 600 avant fin 2020.

La STEP, Société du Taxi Électrique Parisien, gestionnaire de la 1ère flotte de taxis hydrogène, ambitionne un déploiement à l’international, avec des projets d’extension à d’autres villes en France et en Europe.

Le déploiement de la flotte de taxis Hype est intimement lié au développement des infrastructures de production et de distribution d’hydrogène. Une seule station met quotidiennement à disposition 200 kg d’hydrogène, ce qui permet d’approvisionner 50 à 70 véhicules par jour. Air Liquide, actionnaire minoritaire de la STEP, joue un rôle proactif dans le déploiement des infrastructures de recharge et permet le développement de la flotte Hype par la mise en place de stations à Paris et alentours. Après celle de Paris-Orly ouverte fin 2017, deux nouvelles stations de recharge sont prévues à Paris pour 2018 : la première, à Versailles, est en service depuis février, et une seconde ouvrira à Roissy. Elles permettront aux taxis à hydrogène d’étendre leur champ d’action. Un appel d’offre a d’ailleurs été lancé dans la capitale pour agrandir la flotte de 130 nouvelles voitures, auprès des constructeurs automobiles divers.

La mobilité de demain dès aujourd’hui

Les Taxis Hype roulent non seulement sans émettre de CO₂ ni de particules fines, mais ils se fournissent également en hydrogène décarboné, c’est-à-dire un hydrogène produit de façon propre et respectueuse de l’environnement.

Une application mobile est d’ores et déjà disponible pour vous permettre d’expérimenter à votre tour la mobilité hydrogène, à travers laquelle vous pouvez effectuer une commande immédiate (les réservations ne sont pas encore disponibles). Compte tenu de la flotte encore réduite en circulation, elle reste timide sur sa communication pour ne pas susciter de frustration. De son côté, l’équipe d’Energy Observer continue de faire appel à la compagnie zéro émission pour ses déplacements dans la capitale.

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter



* Champ obligatoire

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie