Le projet

Le premier navire hydrogène autour du monde

Puiser notre énergie dans la nature, sans l’abîmer, et sans la gaspiller, telle est notre vision du futur, et telle est la vision que nous voulons partager à travers le monde.

Un défi à la fois humain et technologique, que s'est lancé l'équipe d'Energy Observer, le premier bateau autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines, propulsé à l’hydrogène et aux énergies renouvelables, grâce à la mixité énergétique.

Il n’y a pas une solution miracle pour lutter contre le réchauffement climatique : il y a des solutions, que nous devons apprendre à faire fonctionner entre elles. C’est ce que nous faisons avec Energy Observer : faire collaborer les énergies de la nature, mais aussi de notre société, en réunissant autour de ce bateau, les savoir-faire des entreprises, des laboratoires, des start-ups et des institutions.

Victorien Erussard

Une odyssée pour le futur

Energy Observer, c'est une Odyssée de 6 ans autour du monde, pour partir à la recherche des solutions innovantes pour l'environnement. 6 ans, 50 pays et 101 escales, pour aller à la rencontre de tous ceux qui dessinent aujourd'hui, le monde de demain, pour prouver qu'un monde plus propre est possible.

Plus qu’un bateau, un véritable media au service d’une information positive et inspirante, au service des solutions.

Autrefois, l’Homme explorait pour conquérir les territoires et s’en approprier les richesses. Avec Energy Observer, nous voulons explorer pour découvrir et partager les solutions pour un futur plus propre.

Jérôme Delafosse

L'expédition

6 ans, 50 pays et 101 escales autour du monde



En savoir plus

Le bateau

Ancien bateau de course, ce compétiteur hors pair s'apprête à ouvrir une nouvelle voie: celle de la navigation autonome à l'hydrogène. Le défi des architectes, ingénieurs et navigateurs : viser l’autonomie grâce à la mixité énergétique et la production décarbonée d’hydrogène à partir de l’eau de mer.

1
1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
1. Panneaux photovoltaïques
130 m2 de panneaux photovoltaïques alliant 3 technologies différentes : conformable, bifaciale et avec revêtement antidérapant
21KWc
2. Éoliennes à axe vertical
2 éoliennes à axe vertical pour la production électrique sur un support mobile
2x1KW
3. Désalinisateur
Un désalinisateur d’eau de mer par osmose inverse à deux étages
105L/h
4. Routage maritime
Développement d’un logiciel de routage pour l’optimisation du plan de route intégrant des paramètres liés aux conditions de navigation (vagues, vents, courants…) mais aussi à la production d’énergie à bord (ensoleillement, nébulosité, niveau d’hydrogène, distance restante…)
5. Monitoring
Suivi en temps réel des performances, gestion et optimisation des flux énergétiques, à bord et à distance
6. Compresseurs d'H2 à deux étages
Pour la compression d’hydrogène de 30 à 350 bars dans les réservoirs
7. Kite de traction intelligent
Cerf-volant automatisé destiné à augmenter la vitesse du bateau et réduire ses dépenses énergétiques mais aussi permettre de convertir les moteurs électriques en hydrogénérateurs
8. Électrolyseur
Pour décomposer la molécule H2O en oxygène (O2) et en dihydrogène (H2). Alors que l’oxygène sera relaché dans l’atmosphère, l’hydrogène sera stocké sous forme gazeuse pour conserver l’excédent d’énergie
4 Nm3/h à 30 bars
9. Stockage Hydrogène
Réservoirs d’hydrogène pour le stockage d’énergie long terme
2x4 réservoirs de 322L soit 62kg d’H2
10. Pile à combustible
Pour générer de l’électricité à partir de l’hydrogène stocké qui agit en prolongateur d’autonomie du bateau, couplé à une machine à absorption pour le conditionnement de l’air
22KW
11. Batteries de puissance 400V
Batteries Li-ion pour le stockage d’énergie court-terme et gestion des appels de puissance 106 KWh pour la motorisation, l’électrolyse, la compression, l’alimentation 220V et l’alimentation 24V
12. Propulsion
2 moteurs électriques à très haut rendement (97%), réversibles en hydrogénérateurs lors des navigations sous kite
2x41 KW à 3000 tr/min en mode propulsion et 2x2,5 KW en mode hydrogénération

Energy Observer, c’est une reconversion à double sens : recycler un catamaran de course, léger et fiable, recordman autour du monde et permettre ainsi d’investir dans la recherche et développement, plutôt que dans le composite

Victorien Erussard

L'Hydrogène

H2

Face à l’impérieuse nécessité de réduire les rejets de gaz à effet de serre, le développement des énergies renouvelables s’impose comme la voie à suivre. Cependant, celles-ci étant par essence variables et intermittentes, elles exigent de développer et d’optimiser les moyens de stockage de l’énergie.

Parmi eux, l’hydrogène (H), l'élément chimique le plus abondant dans l'univers, démontre chaque jour un peu plus son immense potentiel comme voie de stockage et de valorisation des énergies renouvelables.
L'enjeu du 21ème siècle : apprendre à la produire à moindre coût et de manière décarbonnée. C'est dans cette démarche de recherche et développement que s'inscrit le projet Energy Observer, pour prouver les performance de ce nouveau modèle énergétique, et ainsi servir d'exemple, partout dans le monde.

L'équipe

  • Les leaders de l'expédition

    Victorien Erussard
    Coureur au large et Capitaine d’Energy Observer

    Jérôme Delafosse
    Explorateur et Chef d’expédition d’Energy Observer
    En savoir plus
  • L'équipe Energy Observer

    Répartis dans toute la France, c’est une équipe de près de 50 personnes, qui travaille actuellement sur le projet Energy Observer.
    Navigateurs architectes navals, ingénieurs, designers, start-ups, et artisans, tous mettent leur savoir-faire et leur engagement au service de l’innovation pour la planète.
    En savoir plus
  • Les parrains

    Florence Lambert
    Marraine et Directrice du CEA-Liten

    Nicolas Hulot
    Parrain et Président de la Fondation pour la Nature et l'Homme
    En savoir plus

Nos partenaires

Nous voulons impliquer des partenaires engagés et déterminés qui souhaitent faire bouger les lignes de la transition énergétique, tant en interne qu’en externe.
Pour cela, notre objectif vise à nouer des relations durables et concrètes avec nos partenaires, et ainsi créer de la valeur et donner du sens à nos actions.
Notre vision du partenariat est avant tout humaine, basée sur une exigence partagée de confiance, de transparence, et d’intégrité.

Partenaires principaux :


Découvrir tous nos partenaires

Embarquez avec nous

Energy Observer continue de rechercher des partenaires financiers, institutionnels, médiatiques et scientifiques.

Contactez-nous   Contactez notre service media
Fermer

Energy Observer est en route pour Paris

Fermer

Energy Observer est
en route pour Paris

Du 6 au 16 juillet, Energy Observer fait escale à Paris pour le grand lancement de son Odyssée pour le futur.
Venez découvrir le premier navire à hydrogène autour du monde avant un tour du monde de 6 ans, 50 pays et 101 escales, au service de la transition écologique.

Suivez la position d’Energy Observer en temps réel

Informations pratiques :
Port du Gros caillou, entre le pont de l’Alma et le Pont des Invalides
Métro : Pont de l’Alma, Invalides
Ouverture du village au public : de 12h à 18h en semaine et de 10h à 18h le weekend.
Fermeture exceptionnelle le 14 juillet.

Partenaires

1. Le Projet

Fermer

Le Premier navire hydrogène autour du monde

Energy Observer, c'est le premier navire au monde, capable de produire son propre hydrogène à bord, à partir de l'eau de mer et sans émission de gaz à effet de serre. Une véritable plateforme expérimentale qui réalisera le premier tour du monde aux énergies du futur, pour tester ces technologies en milieu extrême, et ainsi permettre leur application, partout dans le monde.

Sortir les technologies des laboratoires...

Énergie propre par excellence et énergie d'avenir, l’hydrogène est au cœur du projet Energy Observer. Pour la première fois, nous allons pouvoir le produire à bord, à partir de l'électrolyse de l'eau de mer, grâce au couplage énergétique. Plus qu'un bateau, Energy Observer sera le laboratoire de ce nouveau modèle énergétique. Car démontrer l’efficacité et les performances de notre chaîne hydrogène complète en milieu marin hostile, c’est à fortiori valider son application en milieu terrestre, et permettre son développement dans d’autres applications à grande échelle, maritimes ou terrestres, mobiles ou stationnaires.

Un navire du futur made in France, dont l’objectif est d’inspirer les entreprises, collectivités, États et citoyens en prouvant qu’un futur plus propre est possible, grâce à l'innovation technologique.

Une Odyssée pour le futur

Plus qu'un bateau, Energy Observer, s'est donné pour mission de prouver qu'un futur plus respectueux de l'homme et de son environnement est possible, en partant à la rencontre de ceux qui le dessinent. Grâce à une incroyable Odyssée autour du monde, l'équipage va s'interroger sur le visage du monde de demain: comment allons-nous nous déplacer ? nous nourrir? construire nos maisons ? travailler ? nous informer ? Le futur commence maintenant, à nous de lui donner la bonne direction.

Une Calypso du XXIème siècle, au service des solutions

Alors que la plupart des grandes expéditions historiques ont eu pour but de conquérir les territoires et s’en approprier les richesses, Energy Observer s’apprête à entamer une expédition d’un genre nouveau : partir pour découvrir les Hommes et partager les savoirs. Une Odyssée pour connecter les solutions aux problèmes, valoriser plutôt que de dénoncer, encourager au lieu de culpabiliser. L'aventure sera partagée en temps réel, avec des contenus exclusifs et innovants, à la manière d’une véritable Calypso du futur. Le quotidien de l’équipage, les prouesses technologiques du bateau, les escales, mais aussi des contenus innovants sur la vie de l'Homme sur Terre et sur la nécessité de la préserver.

Notre mission

  • 01

    Tester, éprouver et optimiser les technologies embarquées en milieu extrême pour permettre leur application en milieu terrestre.

  • 02

    Aller chercher les solutions durables, là où elles se trouvent et participer à leur déploiement.

  • 03

    Prouver au grand public, aux collectivités locales et aux entreprises que la transition énergétique est possible.

Suivre l'actualité de notre projet

Pour suivre l'évolution du projet et toute l'actualité d'Energy Observer, inscrivez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux.

3. Le Bateau

Fermer

Le bateau

Construit au Canada en 1983 par l’architecte naval Nigel Irens, sous la supervision du navigateur Mike Birch, il est le maxi-catamaran qui a marqué de manière décisive l’évolution des multicoques.
À l’origine long de 24,38 mètres, il a été rallongé quatre fois et mesure aujourd’hui 30,5 mètres pour 12,80 mètres de large.

Après une carrière de compétiteur hors pair sous les noms de Formule TAG, Tag Heuer, Enza New Zealand, Royal & SunAlliance, Team Legato, ou Daedalus, il s’apprête désormais à renaître sous celui d’Energy Observer, pour ouvrir une nouvelle voie, celle de la navigation autonome à l'hydrogène.


Enza New Zealand dans la tempête,
à 60 milles de l'île d'Ouessant,
le 1er avril 1994
© Christian Février

3. L'Hydrogène

Fermer

Les avantages de l’Hydrogène

  • Il contient jusqu’à 3 fois plus d’énergie par unité de masse que le gazole et 2,5 fois plus que le gaz naturel.
  • C’est l’élément chimique le plus léger et le plus abondant dans l’univers.
  • Sa combustion ne rejette ni CO2 ni particules fines.
  • Alors que près d’1,2 milliard de personnes dans le monde vivent encore sans accès à l’électricité, le modèle économique et logistique des réseaux électriques traditionnels ne permet souvent pas de répondre à la réalité du terrain. L’hydrogène, étant stockable, peut servir à prolonger l’énergie au-delà de ces réseaux de distribution traditionnels et ainsi permettre l’autonomie.

Alors pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?

Sur Terre, l’hydrogène n’existe que très peu à l’état pur, et est généralement couplé à d’autres éléments. Pour l’obtenir, il nécessite un procédé d’extraction impliquant donc une consommation énergétique. Actuellement, 95 % de l’hydrogène produit industriellement, l’est à partir d’énergies fossiles, raison pour laquelle son déploiement à grande échelle tant dans les usages industriels qu’individuels nécessite encore des efforts de recherche et développement. De plus, l’hydrogène est un gaz qui occupe un volume important dans les conditions de pression standard ; pour le stocker et le transporter e cacement, il faut parvenir à réduire ce volume. Il est donc indispensable de développer les technologies qui permettent sa compression et sa production de manière décarbonée, le tout à moindre coût pour en faire un vecteur énergétique d’avenir.

C’est dans cette démarche de recherche et développement que s’inscrit le projet Energy Observer. Ce laboratoire du futur aura pour missions de :

  • Prouver les performances de l’hydrogène
  • Mettre en avant ce modèle comme alternative aux énergies fossiles
  • Démontrer que l’autonomie énergétique est possible
  • Permettre aux données collectées d’être exploitées pour de multiples usages mobiles ou stationnaires

4. L'Équipe

Fermer

Les leaders de l'expédition

VICTORIEN ERUSSARD

COUREUR AU LARGE - OFFICIER POLYVALENT DE MARINE MARCHANDE CAPITAINE ET CO-LEADER D’EXPÉDITION PRÉSIDENT SAS ENERGY OBSERVER

  • 10 années de course au large
  • 1 Route du Rhum
  • 4 Transat Jacques Vabre
  • 3 podiums sur 6 transatlantiques
  • 3 titres de champion de France en F18
  • 1 Transat Québec - Saint-Malo... sans safran
  • 1 année d’expédition dans le pôle Sud

Victorien est né à Saint-Malo, l’année qui a suivi la première Route du Rhum. 26 ans plus tard, il était sur la ligne de départ de cette course mythique à bord du trimaran Laiterie de Saint-Malo. C’est sa toute première course au large en solitaire, à bord d’un ancien trimaran 60 pieds qu’il aura lui-même remis au goût du jour, à force de volonté et de quelques coups de meuleuse...

Alors qu’il n’avait jamais passé une seule nuit en mer avant cette traversée, il finira sur le podium.
En parallèle d’un palmarès le hissant dans l’élite de son domaine, Victorien mène de front ses études d’officier polyvalent de marine marchande pour approfondir sa connaissance de la mer. En 2007, il court sa première Transat Jacques Vabre, aux côtés de Frédéric Dahirel, de seize ans son aîné, avec qui il arrivera deuxième.

À partir de 2011, Victorien décide de mettre son goût pour la compétition et son appétit du défi au service de la lutte contre la sclérose en plaques. Pour cela, il monte de toutes pièces le Défi Voile Solidaires en Peloton au profit de la Fondation ARSEP, avec son ami Thibaut Vauchel-Camus. Cela les mènera au titre de vainqueur du championnat de Class 40 ainsi qu’à une quatrième place pour sa quatrième Transat Jacques Vabre en 2015.

L’envie de servir une cause prend finalement le pas sur le frisson de la compétition. C’est pourquoi il accepte dès 2013 de rejoindre Frédéric Dahirel dans la construction d’un catamaran électro-éolien, qui deviendra le premier navire expérimental autonome en énergie propulsé grâce à une chaîne de production hydrogène complète couplée aux énergies renouvelables.

“Victorien a la fraîcheur et la spontanéité d’un adolescent, associées à la lucidité d’un homme d’expérience. Ce qui m’a surpris la première fois que je l’ai rencontré, c’est que rien ne semble lui faire peur.”

Nicolas Hulot

JÉRÔME DELAFOSSE

EXPLORATEUR - RÉALISATEUR CO-LEADER D’EXPÉDITION MEMBRE DU COMITÉ DE DIRECTION

  • 23 ans d’exploration des océans
  • 20 000 heures sous les mers
  • 10 ans d’antenne sur Canal+
  • 1 palais englouti de Cléopâtre découvert
  • 800 plongées avec les requins
  • 2 romans et 500 000 exemplaires vendus

Tout commence à Saint-Malo pour Jérôme. Des heures passées à naviguer, à plonger et surtout à s’inspirer des grands aventuriers, des explorateurs et des corsaires. À douze ans, il découvre les films de l’équipe Cousteau...
C’est la révélation. Quand il sera grand, il explorera les océans.

Scaphandrier professionnel, photographe de presse et d’expéditions, réalisateur de documentaires et auteur de romans vendus à travers le monde. En 2006, il devient l’un des visages emblématiques des Nouveaux Explorateurs, sur Canal+ et Travel Channel, émission pour laquelle il parcourt les océans et les fleuves mythiques, et part à la rencontre des peuples de l’eau afin de faire découvrir des cultures et sensibiliser le public aux questions environnementales.

Après avoir accompli son rêve d’enfant, Jérôme veut devenir acteur à part entière de la prise de conscience de la nécessité de protéger les océans. Parcourir la planète, participer à sa protection, et proposer des solutions, optimistes et concrètes, voici son nouveau défi.

4. L'Équipe

Fermer

L'Équipe Energy Observer


Depuis 2013, c’est près de 50 personnes qui s’activent autour du reconditionnement de ce bateau de légende en navire du futur. Répartis dans toute la France, ils sont navigateurs, artisans, ingénieurs, architectes navals, communicants... tous aussi engagés que passionnés.

4. L'Équipe

Fermer

Les parrains


Un homme, une femme, l'un habitué au feu des projecteurs, l'autre à l'ombre des laboratoires. Ils s'engagent pour Energy Observer et offre au projet une double légitimité médiatique et scientifique.

L’énergie vit aujourd’hui une véritable révolution en intégrant de plus en plus d’énergie renouvelable avec des vecteurs différents : électricité, hydrogène, chaleur. Il y a de vrais challenges techniques pour connecter ces flux et c’est encore plus ambitieux à l’échelle d’un bateau. Ainsi, Energy Observer est une préfiguration de ce que seront les réseaux énergétiques sur terre demain.

Florence Lambert

Energy Observer est plus qu'un bateau, c'est un démonstrateur et un capteur de solutions. Il dessine un futur déjà présent. Un projet évolutif au long cours qui veut créer une vague d'énergies positives.

Nicolas Hulot

6. L'Expédition

Fermer

Des lieux emblématiques
Capitales déjà engagées dans la transition énergétique, îles totalement autonomes en énergies, ou villes en plein essor économique.

Des lieux à enjeux
Ecosystèmes menacés, centres de décision politique, capitales économiques.

Des grands évènements internationaux
COP, boat shows, salons professionnels sur les nouvelles technologies appliquées au développement durable.

Des sites à protéger
Patrimoine mondial de l’UNESCO, lieux voués à disparaître, réserves naturelles.

Vous souhaitez accueillir Energy Observer lors d'une escale ?

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter

* Champ obligatoire

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy