Aller à la navigation Aller au contenu principal
Toutes nos ressources documentaires

La chaîne hydrogène étape 3 : Le compresseur d'Energy Observer

L’hydrogène est un gaz énergétiquement très dense : à masse égale, il contient jusqu’à 3 fois plus d’énergie que le gazole et 2,5 fois plus que le gaz naturel. Mais alors que le stockage du gaz naturel nous est familier à travers les bonbonnes ou le réseau de gaz naturel, celui de l’hydrogène s’avère plus problématique.

L’hydrogène est un gaz extrêmement léger qui occupe un volume important à la pression atmosphérique. Il faut donc le stocker à de hauts niveaux de pression. Les réservoirs d’Energy Observer stockent l’hydrogène à 350 bars, ce qui est le standard actuel pour les bus par exemple. Les voitures à hydrogène, comme la Toyota Mirai, stockent leur hydrogène à 700 bars.

Au total, le compresseur développé avec Novaswiss pour Energy Observer comptabilise 1469 heures d’utilisation pour le 1e étage à 180 bars et 1105 heures pour le 2e étage à 350 bars. Les étages de compression dans la chaîne de production H2 ont demandé beaucoup de travail à l’équipage tout au long des 16 premiers mois en mer, avec 11 membranes détruites au total en raison de différents facteurs polluantle procédé.

Ces pollutions n’ont pas forcément de lien avec l’environnement marin et soulignent l’importance de la qualité et de la rigueur d’un montage. Des analyses et optimisations lors du chantier d’hiver devraient permettre de résoudre le problème, et l’équipe d’Energy Observer va explorer une nouvelle génération d’électrolyseurs à haute pression afin de gagner du poids et de simplifier le système.