Aller à la navigation Aller au contenu principal

      Oahu, Hawaï, États-Unis

      Aloha ! Après 15 jours de navigation, de vent et de houle, notre équipage est arrivé à bon port après un premier chapitre mouvementé de la toute première transpacifique d’Energy Observer.

      En provenance de: San Francisco, CA

      Conditions météo: Nuageux

      Heure d'arrivée: 05:00

      Distance parcourue: 2 243 milles nautiques

      Niveau des réservoirs d'hydrogène:
      3%

      Contre vents et marées

      Notre navire laboratoire est arrivé le 29 mai dans l’archipel d’Hawaï, après 15 jours de navigation et 2 243 milles nautiques parcourus ! Nos cinq membres d’équipage sont éreintés mais heureux d’apercevoir les montagnes verdoyantes si caractéristiques de la côte hawaïenne.

      La traversée a été ponctuée de problèmes techniques, notamment un black-out en pleine mer après la déconnexion de nos parcs batteries. L’assaut répété des vagues lors d’une tempête au large de San Francisco a aussi eu raison de trois de nos panneaux solaires bifaciaux. La météo n'a pas épargné notre équipage : après une forte houle et un ciel nuageux, le soleil n’a fait son apparition qu’à quelques jours de l’arrivée. Des conditions qui rappellent l’importance de l’hydrogène pour pallier l’intermittence des énergies renouvelables. Nos réservoirs étaient ainsi quasiment vides à l’arrivée !

      Hawaï, première escale de la transpacifique

      La traversée vers Hawaï a été l'une des plus longues jamais entreprise par le navire, exécutée dans un temps record, à une vitesse moyenne de 6,2 nœuds. Cette escale est donc hautement symbolique pour notre navire qui avait entrepris sa première traversée océanique, du Cap-Vert à la Martinique, en mars 2020. Un périple de 2300 milles nautiques à travers l'océan Atlantique, une première pour la mobilité maritime à hydrogène.

      La baie de Kaneohe, sur ’île d’Oahu est la première étape d’Energy Observer à Hawaï. L’occasion pour l’équipage de découvrir cet archipel volcanique et son fort potentiel en termes d’énergies renouvelables, encore trop peu exploité.

      Publication Instagram

      🇫🇷 INSPIRER | Un véritable comité d'accueil 🌺

      Des "va’a - des pirogues polysiennes", kayaks et autres paddles ont accompagné notre équipage à leur arrivée à Hawaï, pour naviguer dans la baie jusqu'à Kaneohe, sur l’île d’Oahu.
      Une distribution typique de colliers de fleurs a marqué le début de cette première escale d’Energy Observer à Hawaï, alors que la relève d'équipage est pour bientôt !
      .
      📷 : @agathe_roullin

      Voir le post sur Instagram

      Hawaï, un archipel plein de ressources

      Situé à 6200 km du Japon et 3 850 km des États-Unis, l’archipel d’Hawaï possède un climat tropical avec des températures constantes toute l’année grâce à l’influence de l’océan. Soleil, vent, houle, vagues, l’archipel dispose d’une multitude de ressources qui ne demandent qu’à être exploitées puisque les énergies renouvelables ne représentent que 33% du mix énergétique. Dans le cadre des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, Hawaï lance le mouvement ‘Hawaï durable’ en 2016. L'archipel d’Hawaï s'est engagé à atteindre 100% d'énergie propre et renouvelable pour l'électricité d'ici 2045.