Aller à la navigation Aller au contenu principal

La chaîne hydrogène étape 1 : le dessalinisateur embarqué

Energy Observer est équipé de plusieurs étages de dessalinisateurs par osmose inverse. Lorsque l’on met deux volumes d’eau en présence, l’un salé et l’autre non, il se crée un mouvement naturel : l’eau douce est attirée vers l’eau salée.

À bord d’Energy Observer, le procédé consomme 250W en instantané pour produire 90 litres d’eau potable, dont 30 sont ensuite de nouveau traités pour être utilisés par l’électrolyseur. 1L d’eau douce permet de produire 100g d’H2, qui redeviendront de l’eau lors de la conversion en électricité par la pile à combustible.

Il faut noter qu’une bonne optimisation des fluides permet de récupérer la vapeur d’eau, très pure, issue de la pile pour la réinjecter dans l’électrolyseur. Ainsi, la consommation réelle d’eau pure reste de l’appoint.