Seul sur l’Atlantique, comment Energy Observer
s’adapte à la crise du COVID-19

Comme l’ensemble des Européens aujourd’hui, Energy Observer met tout en œuvre pour s’assurer que les femmes et les hommes qui travaillent en son sein et à ses côtés soient protégés et puissent assurer leurs missions en toute sécurité. Pour cette raison, Victorien Erussard, capitaine et fondateur d’Energy Observer et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur ont revu les différentes escales du bateau et se sont adaptés aux contraintes nouvelles imposées par la crise mondiale du coronavirus.

Mise en sécurité de l’équipage et du navire

Energy Observer est arrivé aux Canaries le 25 mars 2020 après 1 600 milles nautiques parcourus depuis son départ de Saint-Malo.

Il a quitté Santa Cruz de Tenerife samedi dernier pour une transatlantique vers l’arc antillais, un parcours de plus de 2 800 milles en complète autonomie.

Pour la sécurité des marins et dans le respect des restrictions sanitaires en vigueur, il n’y aura aucune relève d’équipage jusqu’aux Antilles.

© Amélie Conty - Energy Observer Productions

Le confinement de l’équipage

Parti de France avant les mesures de confinement, l’équipage en bonne santé s’est bien-sûr adapté progressivement aux mesures de confinement imposées aux populations des pays visités.

L’escale à Tenerife était technique, destinée à permettre l’avitaillement du bateau à distance. Pour des raisons de sécurité, l’équipage n’a pas quitté le navire, les vivres étant déposés et isolés d’avance sur le ponton suivant les protocoles de confinement nécessaires.

Victorien Erussard et Jérôme Delafosse devaient embarquer aux Canaries pour cette première traversée océanique mais ont été contraints d’y renoncer pour préserver la sécurité sanitaire de leurs équipiers.

© Amélie Conty - Energy Observer Productions

Le bilan énergétique

Les marins ont mis à profit ce temps supplémentaire passé sur le navire pour opérer une vérification complète du bateau, d’autant plus nécessaire qu’il a été mis à rude épreuve lors de sa descente musclée depuis la Bretagne. Sur ce premier parcours durant lequel les conditions de vent et de mer étaient contraires, Energy Observer a pu pleinement tester, avec succès, les améliorations technologiques apportées au navire ces derniers mois, faisant la preuve qu’elles améliorent de beaucoup ses performances. Les ailes et les nouvelles hélices, notamment, ont permis au bateau d’atteindre 14 nœuds dans une mer forte. Les réserves d’hydrogène ont été peu utilisées, le soleil et le vent assurant quotidiennement l’essentiel de la propulsion et des besoins énergétiques.

Les décisions que nous avons été amenés à prendre ces derniers jours

Le planning du bateau ne pouvait qu’être impacté, comme tout projet et toute entreprise, par la gravité de la situation sanitaire internationale, qui frappe de plein fouet les populations et les économies.

Pour ce qui concerne l’Odyssée, c’est la décision de report des Jeux Olympiques de Tokyo à 2021, prise par le Premier ministre japonais et le Comité International Olympique, qui a conduit à modifier le programme initial. Le parcours d’Energy Observer va donc évoluer pour que le navire et son village d’exposition itinérant y soient présents pour l’ouverture le 23 juillet 2021 comme prévu.

Cette année 2020, il devrait en conséquence se recentrer autour de la mer des Caraïbes pour des tournages sur les enjeux de protection de la biodiversité, pour conduire le navire jusqu’en Californie avec, si possible, des escales à San Francisco et Los Angeles, cités particulièrement actives dans l’innovation et la transition énergétique.

Compte-tenu des dernières directives sanitaires, le bateau se dirige donc actuellement vers les Antilles où il devrait rester en confinement et être mis en sécurité. Son arrivée est prévue à partir du 20 avril en profitant des vents portants des alizés. Cependant, ces derniers étant peu actifs, Energy Observer doit descendre jusqu’aux îles du Cap-Vert pour en bénéficier.

© David Champion - Energy Observer Productions

Adapter le parcours pour tenir compte du report des Jeux Olympiques, y être présent pour l’ouverture en 2021, limiter les risques pour l’expédition et le navire expérimental dans ce contexte, mais surtout protéger l’équipage, telles ont été les motivations qui ont guidé Victorien Erussard et Jérôme Delafosse dans leurs décisions. L’objectif reste de poursuivre, dès que les conditions le permettront, cette mission essentielle, plus que jamais porteuse de sens et d’espoir, au service des objectifs de développement durable et de la recherche.

Dans le contexte actuel, le bateau reste une illustration concrète d’un nouveau modèle écologique, énergétique et technologique, mais aussi un laboratoire d’idées et d’innovations qui ont déjà attiré l’attention de nombreux chercheurs, ingénieurs, entrepreneurs, dirigeants et scientifiques de toutes nationalités. Au-delà des développements techniques menés à bord, ses systèmes intelligents, décentralisés, digitalisés et son fonctionnement autonome valident notre vision d’un monde à réinventer, solidaire et responsable. Ils nous confortent aussi dans l’idée que cette crise sanitaire sans précédent doit nous conduire en responsabilité, à revoir notre modèle et à poser les linéaments du « monde d’après » pour le bien-être des peuples dans le respect de notre planète.

Prenez-soin de vous !

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 27, quai Duguay Trouin - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie