EO.15
MALTE

[COMMUNIQUÉ]

Energy Observer poursuit son odyssée à travers la Méditerranée et a fait escale à Malte, quinzième étape de son tour du monde. L’archipel est aujourd’hui engagé dans un programme de développement durable ambitieux qui vise à préserver sa ressource en eau, à mieux gérer ses déchets et à préserver sa biodiversité.  

Pour Energy Observer, premier navire électrique propulsé aux énergies renouvelables et à l’hydrogène, l’escale maltaise permet de mettre en lumière des initiatives de restauration des espaces naturels et de biodiversité, qui s’inscrivent notamment dans son programme d’élimination des phytosanitaires. Malte est en effet le premier pays de l’Union européenne à avoir interdit le glyphosate, en juillet 2016.

Victorien Erussard, capitaine et premier ambassadeur des objectifs de développement durable pour la France, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition, sont allés à la rencontre de ceux qui œuvrent pour inscrire l’archipel dans l’Agenda 2030 du développement durable. Malte présentera en effet sa revue nationale volontaire de mise en œuvre de l’Agenda 2030, lors du forum politique de haut niveau qui se tiendra à l’ONU en juillet prochain.

MALTE, SUR LE CHEMIN DE L’AGENDA 2030 DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Après son escale tunisienne, Energy Observer visite l’île de Malte. Une escale dédiée aux tournages de sa Web série : l’Odyssée pour le futur. Malte est un archipel particulièrement touché par les conséquences du changement climatique (sécheresses, pluies torrentielles, perturbation des saisons) et par des pollutions d’origine anthropique. Sa forte croissance démographique engendre ainsi la destruction des écosystèmes, un stress hydrique accentué par l’absence de ressource locale en eau et une intense pollution atmosphérique générée par un trafic routier ultra concentré. Depuis son adhésion à l’Union européenne en 2004, Malte a lancé en 2015 un plan de protection de l’environnement pour rattraper son retard sur le reste de l’Europe : il vise particulièrement une meilleure gestion durable des ressources en eau, la préservation et la restauration des écosystèmes, mais aussi le bien-être et l’amélioration de la santé de ses habitants. Malte présentera à l’ONU en juillet 2018 les premiers résultats de sa politique ambitieuse dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable. L’enjeu pour l’archipel est de taille : Malte accueille en effet plus de 2 millions de touristes par an (pour 460 000 habitants), et reste l’une des plus belles destinations de plongée grâce à la richesse de ses écosystèmes marins.  Energy Observer est venu découvrir les initiatives mises en place.

Malte est une étape symbolique pour Energy Observer, car elle concentre à elle seule de nombreux enjeux liés au changement climatique, typiques de la Méditerranée : pénurie d’eau, forte urbanisation, pollution, tourisme, traitement des déchets… Ces pressions environnementales l’ont conduite à s’engager dans un plan de protection de l’environnement à l’instar de sa petite sœur Gozo, l’île verte, et nous espérons qu’elle continue dans cette voie, qu’elle devienne un exemple européen de mise en œuvre de l’Agenda 2030 du développement durable.

explique Victorien Erussard

Nous sommes venus à la rencontre des femmes et des hommes qui se mobilisent à l’échelle locale pour apporter des solutions à un problème global. Nous souhaitons qu’Energy Observer devienne un trait d’union entre les pays méditerranéens aux cultures et niveaux de développement très différents, dans le but de susciter des vocations et de renforcer la coopération pour la transition écologique.

poursuit Jérôme Delafosse, chef d’expédition

UNE NOUVELLE ESCALE DÉDIÉE A LA RENCONTRE D’INITIATIVES LOCALES ET DE PERSONNALITÉS ENGAGÉES POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE.

–    La ferme Permacole Oasis de Bahrija, initiée en 2003 par Peppi Gauci au retour d’un voyage en Australie, est pionnière de l’agro-écologie à Malte. Elle est parvenue à transformer 6 hectares de terrain agricole abandonné et impropre aux cultures, en terrain de permaculture où poussent légumes, fruits et plantes médicinales tout au long de l’année. Une activité qui régénère des sols appauvris par la monoculture, participe à la restauration des écosystèmes, enrichit la biodiversité et économise l’eau. L’oasis a également créé une économie circulaire locale en impliquant les acteurs locaux. Elle fournit directement les habitants et les restaurants voisins, au fil des saisons. Ce système agro-écologique est parfaitement adapté aux systèmes insulaires et reculés, car il permet d’accéder à une véritable autonomie alimentaire et donc de réduire l’impact de l’homme sur la planète.

–    BeeAware est un programme de formation à l’apiculture et à la protection des abeilles, développé à Malte par les Amis de la Terre. Les premières traces d’apiculture en Méditerranée remontent à 9000 ans, les Romains appelaient même l’île « Melita » qui signifie « Miel » en latin. L’apiculture est intimement liée à l’histoire de l’île et représente un véritable héritage culturel. Menacées à travers le monde par l’utilisation de pesticides, et localement par les habitants qui ont pris l’habitude de détruire les colonies lorsqu’elles essaiment au printemps, les abeilles doivent impérativement être protégées sur cette île comme ailleurs. Ce projet vise à sensibiliser les Maltais à la cause des abeilles qui jouent un rôle pollinisateur essentiel à l’agriculture et à la biodiversité de leur île, et donne des clefs pour les élever et ainsi contribuer à maintenir une population saine tout en protégeant leur environnement.

L’ÉTAPE MALTAISE D’ENERGY OBSERVER EN CHIFFRES :
–    800m2, La Valette plus petite capitale d’Europe
–    450 000 habitants vs 320 000 voitures
–    316 km2, plus petit État de l’Union européenne
–   Densité la plus élevée de l’Union européenne, avec 446 547 personnes, soit 1 413 habitants au km²
–    50 % de l’eau provenant d’usines de dessalement
–    200 îles et îlots
–    1 espèce d’abeilles endémique.

Débuté le 28 mars dernier de Marseille, le Tour de Méditerranée d’Energy Observer est la deuxième étape de ce tour du monde de 6 ans.

Après la Corse et la Sardaigne, le navire est allé en Tunisie, sa première escale africaine, puis à Malte qu’il a quittée vendredi 4 mai pour rejoindre la Crète mardi 8 mai.

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter



* Champ obligatoire

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie