Laurence Monnoyer-Smith : « On est forcément séduit par l’approche d’Energy Observer »

Laurence Monnoyer-Smith, Commissaire générale au développement durable, est convaincue du sens du projet Energy Observer. La haut-fonctionnaire soutient un défi technologique, écologique et forcément humain. Entretien.

Laurence Monnoyer-Smith, quelle est votre fonction au sein du gouvernement ?

Je suis Commissaire générale au développement durable, une fonction qui correspond à directrice générale du ministère de la transition écologique et solidaire. C’est une direction générale du ministère qui est transversale sur toute une série de sujets qui ont trait à l’environnement, au transport et au logement. Je suis aussi déléguée interministérielle au développement durable, sous l’autorité du 1er ministre. A ce titre-là, je suis notamment chargée de la mise en œuvre, pour la France, de l’agenda 2030 du développement durable, adopté par l’ONU.

Quel est le rôle du commissariat général au développement durable ?

Le commissariat produit de nombreuses études, des statistiques, de la donnée, de la réglementation sur certains des sujets traités par le ministère.

Comment avez-vous eu connaissance du projet Energy Observer ?

C’est une jolie histoire. Un peu par hasard. Ce qui est d’ailleurs un peu étonnant, puisque Nicolas Hulot est parrain de ce bateau. En fait, je ne le savais pas. J’ai rencontré Victorien lors d’une soirée organisée à Paris par Synergie Solaire, un fond d’investissement financé par la filière des énergies solaires. Victorien, à cette occasion, faisait une présentation d’Energy Observer. Dans la vidéo qu’il présentait, je vois mon ministre !

Le lendemain, en rentrant au bureau, j’ai décidé d’aller rencontrer le bateau à Marseille ! 15 jours plus tard, nous nous sommes revus à Paris dans le cadre du One planet summit, pour un évènement sur la transition solidaire où Victorien a présenté Energy Observer. Deux mois plus tard j’avais enclenché un partenariat.

Pourquoi avez-vous été séduite par le projet Energy Observer ?

C’est un projet assez extraordinaire, parce qu’il a plusieurs dimensions. J’y suis rentrée par le défi technique du bateau. Ce défi d’intégration du mix énergétique sur un seul bateau est un véritable travail de pionnier. Via aussi l’hydrogène, puisque nous étions en phase de préparation du plan hydrogène  de Nicolas Hulot.. Nous sommes un ministère fasciné par les innovations techniques qui nous permettent de mettre en œuvre cette transition écologique et les accompagner pour atteindre le zéro émission nette en 2050. Cela, c’est le premier étage de la fusée.

Il faut sortir de notre société de consommation pour entrer dans une dynamique de sobriété

Laurence Monnoyer-Smith, Commissaire générale au développement durable

En dehors du défi technique, par quoi passe la transition écologique ?

Cette transition est aussi un défi pour l’humanité qui est porteur de sens. Ce que véhiculent Victorien et Energy Observer apporte la motivation nécessaire pour répondre à ces grands enjeux. Ils montrent que la transition écologique est possible. Elle est déjà mise en œuvre. C’est un engagement de l’ensemble des populations pour arriver à relever ce défi qui est un défi humanitaire. C’est d’abord un défi humain et un défi de société. Pour pouvoir atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et de l’agenda 2030 du développement durable, il faut organiser une vraie mutation de la société. En faisant le tour de la planète, Energy Observer montre que partout dans le monde il y a des gens qui se mobilisent. Ce n’est pas facile. Les enjeux sont colossaux. Energy Observer porte un message d’espoir. Le projet montre que par des démarches de solidarité, d’accompagnement et d’innovation, on est capable de réussir cette transition. Il faut sortir de notre société de consommation pour entrer dans une dynamique de sobriété. C’est essentiel pour pouvoir accompagner cette transition dans une démarche de paix. Les solutions d’accompagnement ne doivent pas oublier la partie la plus vulnérable de la population mondiale.

 

Qu’apporte concrètement le ministère de la transition écologique et solidaire au projet Energy Observer ?

Nicolas Hulot a demandé à Victorien d’être ambassadeur de l’agenda 2030 du développement durable, pour porter le message de la transition écologique. Le ministère accompagne Energy Observer dans son Odyssée à travers un soutien qui est à la fois d’accompagnement documentaire, de logistique mais aussi en ouvrant notre carnet d’adresse pour faire en sorte qu’Energy Observer soit bien accueilli à chaque escale. Le bateau a aussi reçu des financements de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et va postuler auprès du programme d’investissement d’avenir pour faire en sorte que ce démonstrateur se perfectionne. Il y a aussi un soutien institutionnel. Je fais en sorte qu’il y ait toute une série de mises en relation qui soient organisées. C’est un partenariat qui est appelé à durer.

En retour, que vous apporte Energy Observer ?

L’aventure d’Energy Observer est un vrai relai des enjeux environnementaux partout où il va. Les films réalisés par Victorien et Jérôme, qui montrent la mise en œuvre très concrètes des solutions rencontrées sur le terrain, nous permettent de mettre en évidence que ces initiatives peuvent être diffusées plus largement. Et nous avons besoin d’un passage à l’échelle pour que la transition écologique devienne réalité. Energy Observer opère un lien assez fort entre les politiques publiques décidées à Paris et le déploiement sur le terrain. Victorien et Jérôme sont un peu des aventuriers des temps modernes, et nous avons besoin de ce souffle d’espoir pour avancer.

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie