4 ans depuis le lancement des Objectifs de développement durable : face à l’urgence climatique, il est temps d’agir

Alors que l’ONU célèbre aujourd’hui les 4 ans des Objectifs de développement durable, quel bilan retenir depuis 2015 ?

Mercredi 25 septembre, les 17 Objectifs de développement durable (ODD) fêtent leurs 4 ans, à l’occasion du Sommet des ODD les 24 et 25 septembre à New-York, durant l’Assemblée Générale des Nations Unies. Un évènement important pour Energy Observer, premier ambassadeur français des ODD. D’après Victorien Erussard, capitaine et fondateur :

“Notre bateau n’est pas seulement un démonstrateur des énergies de demain c’est aussi un catalyseur des énergies humaines qui s’unissent autour des enjeux de développement durable. Chacun, à son échelle, peut agir. Les solutions que nous testons, et celles portées par des femmes et des hommes engagés, prouvent que des acteurs de la société civile peuvent faire bouger les lignes et réinventer un futur inspirant. Cet anniversaire, c’est une occasion de poursuivre notre mobilisation.”

Energy Observer in Stockholm, Sweden, during the Climate Strike / Friday for Future.

Beaucoup reste à faire

II est nécessaire pour Energy Observer de célébrer cet engagement et de revenir sur l’importance capitale des 17 objectifs de l’Agenda 2030, universels et interconnectés, dont le but est d’éradiquer la pauvreté et d’assurer une transition vers un développement durable.

Un rapport d’António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, sur les progrès réalisés dans le cadre des ODD à ce jour, donne de précieuses indications quant au travail réalisé au cours des quatre dernières années.

Malgré la difficulté de collecter des données fiables d’une manière centralisée, certaines tendances encourageantes se dessinent, tandis que d’autres sont plus inquiétantes.
Côté positif, soulignons la diminution de l’extrême pauvreté et de la mortalité infantile, et du nombre d’infections à certaines maladies chroniques telles que l’hépatite B et le VIH Sida. En outre l’accès à l’électricité dans les pays les plus pauvres s’améliore, et la surface des aires marines protégées a plus que doublé depuis 2010.
Cependant, les mauvaises nouvelles sont aussi au rendez-vous : les efforts pour mettre fin à l’extrême pauvreté ne sont pas suffisants pour parvenir à une éradication total d’ici à 2030, et la faim dans le monde est en augmentation pour la 3e année consécutive. La biodiversité est en péril avec un million d’espèces déjà en voie d’extinction, et les émissions de gaz à effets de serre sont en hausse constante. Le constat d’António Guterres est sans appel :

“Le changement des modèles de développement nécessaires pour répondre aux exigences des Objectifs de développement durable de 2030 n’avance pas encore à la vitesse, ni à l’échelle requise.”

L’engagement d’Energy Observer

En France, Victorien Erussard a été nommé premier ambassadeur des Objectifs de développement durable par le Ministère de la Transition écologique et solidaire en 2018. À ce titre, nous avons lancé en 2019 notre propre média en ligne Energy Observer Solutions, une web série qui a pour but de mettre en lumière les actions de celles et ceux qui contribuent à un futur souhaitable, plus inclusif et respectueux de l’environnement.

Aujourd’hui notre équipe est fière d’avoir réalisé une cinquantaine d’épisodes courts qui présentent des solutions concrètes pour l’environnement, la biodiversité, l’éducation, la valorisation des déchets, etc. L’engagement à tous les niveaux de la société nous semble absolument essentiel pour garantir le succès des ODD d’ici à 2030.

Septembre, le mois du climat

Ces derniers mois ont vu la résurgence de phénomènes climatiques extrêmes observés aux 4 coins du globe : incendies de l’Arctique à l’Amazonie, fonte des glaces et du permafrost, sécheresse et épisodes caniculaires intenses, ouragan Dorian aux Bahamas, etc. A la veille du G7, Energy Observer avait ainsi lancé un appel sur l’urgence absolue d’agir pour ralentir le changement climatique, après avoir constaté la débâcle des glaciers millénaires au Spitzberg, épicentre du changement climatique.
Le vendredi 20 septembre dernier, des collectifs environnementaux ont lancé un appel à la grève mondiale pour le climat, un mouvement auquel des millions de jeunes de 156 pays ont répondu présent. L’intervention de Greta Thunberg à l’Assemblée Générale des Nations Unies a ainsi permis de donner une visibilité précieuse à la cause environnementale défendue par la jeune génération, bien que les dirigeants des nations du G7 n’aient pas encore tous pris des mesures concrètes en faveur du climat.

Tous les signaux indiquent que nous sommes au début d’une période critique, d’un point de bascule décisif pour l’avenir de notre biosphère et du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. António Guterres abonde ainsi en ce sens :

“Le monde entrera bientôt dans une décennie décisive pour notre génération actuelle, mais également les générations futures et toutes formes de vie sur cette planète. C’est une responsabilité mondiale et accessible que d’en faire une décennie d’actions et d’aboutissement pour le développement durable.”

 

Pour aller plus loin :

MOOC pour découvrir tout comprendre sur les Objectifs de Développement Durable

Communiqué de presse : Il faut accélérer la transition écologique et solidaire – Sondage 4D-IFOP

Report of the Secretary-General on SDG Progress 2019 Special Edition – ONU

Newsletter

Fermer

Inscription à la Newsletter

Mentions légales

Fermer

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Crédits

Fermer

Crédits

Crédit Photographies

© copyright photothèque Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Crédit Film de présentation

Image : Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
Images 3D : Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Montage : Delphine COHEN
Direction artistique et graphisme : Cokau lab
Identité visuelle : Studio Be-Poles
Musique : Demusmaker
Mixage son : Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Réalisation : Jérôme DELAFOSSE

Crédit Web

Réalisation du site : DOUNY

Crédit Identité visuelle

Identité visuelle : Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partenaires

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie