Nigel Irens: “It’s a real pleasure to discover the new life of Energy Observer”

Francis Joyon, Ellen MacArthur and before them, Mike Birch, winner of the first Route du Rhum and Sir Peter Black, Enza, have put their trust in Nigel Irens to design their record-chasing engines. Energy Observer came off the naval architect’s drawing board in 1983 under the name of Formule TAG. Lengthened and transformed into an experimental vessel, the 30-meter catamaran today explores the planet. Meeting with its architect.

On the pontoons of the Route du Rhum, a spry person in his sixties is casting his astute eye over the vessels moored in Vauban Marina. The British naval architect Nigel Irens is the father of quite a few of them. But it’s certainly Energy Observer which has held his attention the most. In 1983, Formule TAG was the world’s biggest record-chaser.

Lengthened and modified, Energy Observer now explores the planet with Victorien Erussard at the helm. The opportunity for a passionate discussion in the cockpit, version V2, of a vessel which only continues to increase the experience.

 

/

In 1982, when Mike Birch contacted you to design his new vessel, what were his specifications?

It was a time when catamarans dominated, with Loïc Caradec’s Royale II, Marc Pajot’s Elf Aquitaine or Charente Maritime skippered by a group of friends led by Jean-François Fountaine. Formule TAG (editor’s note: the original name of Energy Observer) had to be, with its 80 feet (24.37 meters), the largest catamaran of its time.

What was the vessel’s program?

Mainly crewed races but also record attempts.

You designed it, the work was coordinated with the architectural firm Huot and Dupuis, but where was it built?

It was built in Montreal (Canada) by the aviation company Canadair, the property of TAG the sponsor. The most notable change was the size. Nobody had ever made such a big vessel.

Has the catamaran therefore benefited from the technology of the aviation industry?

This was a real opportunity. It’s the first racing vessel to have benefited from aviation standards with Kevlar material (pre-preg of resin (prepeg). At the time, it was the world’s second largest composite object… just after the doors of the space shuttle!

Why choose Kevlar?

Kevlar was available in larger quantities than carbon in the 1980s. It then became outdated because it had very good mechanical qualities in traction but a lot less in compression since its adhesion between resin and fibers is not very good. All the planks were made of Kevlar. Carbon was used for the deck edge (editor’s note: deck and hull junction line). The same for the arm parts where there was a lot of compression. The challenge was to adapt this standard aerospace technology, which used autoclaves, to our requirements where we were unable to use autoclaves due to the size of our parts. We did a lot of testing with the help of Canadair personnel.

Were there any anecdotes during construction?

Assembling was done in a shed in Quebec in a public area that was open to the public, as part of the 400th anniversary celebrations of Malouin Jacques Cartier’s discovery of Canada. It was sometimes a bit surreal when we were working at night to the sound of an orchestra. We also learned six weeks before its inauguration that the vessel was going to sail on the day of its launch with Pierre Elliot Trudeau, Canadian Prime Minister, on board. It was tight in terms of organization. We strengthened the teams and worked day and night. On launch day, a turnbuckle (editor’s note: a device which holds the cables) was defective. We have anyhow sailed under reduced sails with “do-it-yourself” workmanship!

The fact that the vessel is today a new life, is this important for you?

It’s very important! After 35 years and the different lives that this vessel has had, it’s great to see it continuing. Especially in this context of choosing to recycle a vessel rather than building a new one is a good example.

What are your thoughts on the vessel’s transformation and changes?

The load on the structure in this new configuration (editor’s note: the pod in which the crew lives) doesn’t pose any structural problem to the hulls. It doesn’t risk anything compared to what happens to a vessel whose hulls are loaded by sail plan efforts. The loads are minimal compared to what it has endured during its different world tours. The vessel is in refuge! A great refuge for a great project. I’m very impressed with the quality of the transformation.

Newsletter

Close

Newsletter Sign-Up

Terms and Conditions

Close

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Credits

Close

Crédits

Photograph Credits

© copyright photo library Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Presentation Film Credits

Images: Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
3D images: Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Editing: Delphine COHEN
Art Direction and Graphic Design: Cokau lab
Visual Identity: Studio Be-Poles
Music: Demusmaker
Sound mixing: Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Director: Jérôme DELAFOSSE

Website Credits

Design and development: DOUNY

Visual Identity Credits

Visual Identity: Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partners

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie