Jérôme Delafosse: “The environmental transition requires a global modification of the system.”

Energy Observer, the first hydrogen vessel around the world, started its Mediterranean tour, in March of last year. At the midway point in its Mediterranean Odyssey, the assessment of meetings with the stakeholders committed to preserving the planet is encouraging. The environmental state of the Mediterranean is much less so. But Jérôme Delafosse, the expedition leader, wants to keep hope alive.

With Energy Observer, you can’t pass unnoticed. The 30-meter experimental vessel is covered with solar panels and has a futuristic look that attracts curiosity at every stop. The catamaran will spend six months of this year in the Mediterranean to assess the condition of this enclosed sea, bordered by three continents and shared by 23 countries.

A fragile sea that must face a multitude of inter-connected, environmental threats in a complicated geopolitical and human context. Since leaving Marseille at the end of March, Energy Observer has already covered 3,500 nautical miles (around 6,500 km).

The vessel, France’s ambassador of the 2030 Sustainable Development Agenda, has already visited a dozen countries over the course of some twenty stopovers. Midway, in Venice, the experimental vessel has discovered some encouraging projects, but has often encountered environmental damage. “It’s a closed sea, with waters that are renewed about every hundred years,” says Jerome Delafosse, the expedition leader. “We have chosen to seek out people who are innovating for the planet. It’s a positive step that aims to motivate the people who follow our Odyssey to act at their own level, on problems that affect all of our planet’s inhabitants. ”

 

/

The explorer thinks that, faced with environmental problems, “we are all developing countries in terms of sustainability.

“Learning to leave the old system behind”

Because of its geographical situation, the Mediterranean allows for easy measurement of human impact on its environment, with very concrete examples. “We don’t want to stigmatize anyone,” continued Jerome Delafosse. “But, in some countries, the environmental damage we’ve witnessed has caused moments of despair. Ecological damage, like the open cast phosogypsum mines in Gabes, on the other side of the Mediterranean, that have sometimes supplied our intensive agriculture. 

It's ecology that will save capitalism

Jérôme Delafosse, Energy Observer expedition leader

The crew has also met pioneers, whose initiatives give us reasons to hope. “In contrast, in Greece, industries that were completely off track have been able to reinvent themselves thanks to local initiatives that rely on ecological agriculture, in a new economic model where employees recover control of the tools of their trade. Everything is connected. We will fix the environmental problems when we are able to reinvent the entire system. When we hit an impasse, we have to learn to let go. This is the case for energy. ”

“Welcoming refugees simply and normally”

Another excellent example is Tilos island in Greece, where the wake of the laboratory vessel crossed paths with the painful reality of refugees. An island that chose energy autonomy, unlike most of the Greek islands, which are powered by diesel plants. The 700 inhabitants of Tilos have installed 2000 m2 of solar panels and a wind turbine, which will allow them to produce a surplus of energy starting in 2019. And above all, Tilos has welcomed around forty migrant families, most of them from Syria.

That represents 10% of the island’s population, the head of the expedition said excitedly. All of the children attend school. The father’s of these families are offered jobs. The island’s population welcomed the refugees simply, normally. We met people who live in decent conditions, with dignity. Right now, we need this kind of solidarity. What has really stuck out most for me in this Mediterranean Odyssey, is that everything is connected.

The first stages of this exploration have already brought to light some elements of major questions. The energy transition depends on a mandatory transformation of the system. In times of energetic, social, or geopolitical crisis, we only arrive at progress through a process of re-thinking, in which solidarity is key, in an environmental context. We will only be able to build and live in a more optimistic future through a shared will to do so.

Newsletter

Close

Newsletter Sign-Up

Terms and Conditions

Close

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Credits

Close

Crédits

Photograph Credits

© copyright photo library Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Presentation Film Credits

Images: Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
3D images: Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Editing: Delphine COHEN
Art Direction and Graphic Design: Cokau lab
Visual Identity: Studio Be-Poles
Music: Demusmaker
Sound mixing: Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Director: Jérôme DELAFOSSE

Website Credits

Design and development: DOUNY

Visual Identity Credits

Visual Identity: Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partners

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie