The 2018 Overshoot day: overview of the Mediterranean countries ecological debt

Beginning 1st of August, 2018, we will be living off of credit. This date marks the Overshoot day, meaning the date on which Humanity will have exhausted the resources the planet is able to generate in one year. The indicator, developed by the think tank Global Footprint Network, allows us to analyze the consumption of resources on a global level, as well as by country. While Energy Observer is currently navigating the Mediterranean Sea, which itself unites 23 bordering countries and 3 continents, one question arises: if all these countries today have to bear the consequences of climate change together, do they share the causes?

Each year the day of overspending makes it possible to highlight two salient realities of climate change: at the global scale, this date becomes earlier from one year to another, showing that the needs of the humanity have grown exponentially and disproportionately since the 1960s. Furthermore, an analysis comparing the national scale allows us to highlight the wide disparities between different countries globally regarding the responsibility of this increasing need.

France, No. 1 in the Mediterranean in ecological debt

In 2018, the date of France’s ecological debt was set on 5th of May. Thus, the French consume what nature can supply in 12 months in only 4 months. In other words, it would take planet Earth multiplied 2.9 times to provide for us if the whole world were to follow the French way of life.

“We have to ask ourselves: who do we borrow from? our neighbors? future generations? definitely both! But neither of them should be forced to pay this debt,” responds Victorien Erussard.

The difference between the French day and the global overspending is explained by the compensation provided by countries whose ecological footprint is not as high, or even in rare cases, is in excess. Among the coastal countries of the Mediterranean Sea, Morocco sets the example, with an overspending date estimated for 17th of December, over 7 months after France. In the global ranking established by the NGO, Morocco emerges as the second-least ecologically indebted country, while France was ranked 104th out of 143 countries.

Nicolas Hulot, Minister for the ecological and solidary transition has reacted himself on the social networks, by voicing an appeal for the general mobilization around the #MoveTheDate.

Jour du Dépassement

Aujourd'hui c'est le Jour du Dépassement. Cela signifie qu'à partir de maintenant, nous avons, au niveau mondial, consommé toutes les ressources que la Planète est capable de régénérer en une année.Si toute l'Humanité vivait comme nous, en France, il faudrait disposer de 2,9 planètes pour subvenir à nos besoins.C'est le moment ou jamais de dire stop, de prendre les choses en main et de décider de notre avenir collectivement.> https://www.overshootday.org/#JourDuDépassement #EarthOvershootDay #MoveTheDate

Publiée par Nicolas Hulot sur Mercredi 1 août 2018

“We are all countries on the road to sustainable development”

The calculation method for the Overshoot day that combines several factors and compares many countries is sometimes contested.

But for Jérôme Delafosse, the Overshoot day allows us to put our finger on the huge discrepancies between countries and, above all, this indicator obliges us to change our paradigm: “Since the 1960s, Western countries have been perceived as the initiators of progress and development. The notion of ecological debt and the ranking it allows us to establish obliges us to look for new models and reminds us that, in the fight against climate change, we are all countries on the road to sustainable development.”

Morocco, leader of ecological transition in Africa?

The Kingdom of Morrocco, which hosted the COP22 in 2016, has made sustainable development a genuine social project, which is reflected in the implementation of a National Strategy for Sustainable Development.

From the energy point of view, the country has launched a green plan, with the objective of increasing the share of social and wind energy to 42% of demand in 2020 and to 52% in 2030, through an investment of 15 billion Euros.

This strategy provides direction, and sets objectives to be achieved by all stakeholders in the country, whether public, private, or civil. We are curious to see how they face this challenge, and our stop in Morocco will provide us some insight.” explains Victorien Erussard.

In a few weeks, Energy Observer will stop in Tangier for a few days, in order to meet local agents of change. Some innovations that will be shown during the SOLUTIONS web series, which meets pioneers working to change the world, will be broadcast this fall.

Newsletter

Close

Newsletter Sign-Up

Terms and Conditions

Close

Mentions légales

Conditions d'utilisation du site internet energy-observer.com

Vous êtes actuellement connecté au site internet de Energy Observer SAS.
L'utilisateur en ayant accès à ce site s'engage à se conformer aux présente conditions d'utilisation.

Informations éditeur :

Ce site est édité par :
ENERGY OBSERVER
Société par Actions Simplifiée au capital social de 800 000 euros,
Immatriculée au Registre des Sociétés de Saint-Malo sous le N° 812 988 020 RCS Saint-Malo,
Siège social: 40, rue de la Natière - 35400 Saint-Malo - France.
N° de Siren: 812 988 020

Direction de la communication corporate de ENERGY OBSERVER

6 bis, avenue Louis Martin
35400 Saint-Malo
France

Responsable de la publication : Victorien Erussard

Informations hébergeur :

Ce site est hébergé par :
GABOWEB
Société à Responsabilité Limitée au capital social de 10 000 euros
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le N° B 502 435 563,
Siège social : 209 Parc des copistes, 20 Avenue Berthe Morisot – 95220 Herblay France.

Droits d'auteur / Copyright

Conformément à la Loi « Informatique et Libertés » modifiée n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées à la société ENERGY OBSERVER, responsable du traitement. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courriel à l'adresse électronique suivante : . En cas de rectification, une copie des informations telles que rectifiées sera communiquée à l'intéressé par voie électronique ou par courier

La présentation et chacun des éléments, y compris le nom de domaine, les marques, logos, enseignes, dessins, illustrations, photographies, textes, graphiques et autres fichiers apparaissant sur le présent site www.energy-observer.org, sont protégés par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, et appartiennent à ENERGY OBSERVER SAS ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.

Aucun élément composant le site www.energy-observer.org ne peut être copié, reproduit, modifié, réédité, chargé, dénaturé, transmis ou distribué de quelque manière que ce soit, sous quelque support que ce soit, de façon partielle ou intégrale, sans l'autorisation écrite et préalable de ENERGY OBSERVER SAS à l'exception d'une stricte utilisation pour usage personnel, privé et non-commercial, sans modification des éléments présents sur le site www.energy-observer.org.

La mention suivante doit notamment apparaître sur toute copie autorisée de tout ou partie du contenu du site: "©Copyright ENERGY OBSERVER. Les photographies figurant sur le site www.energy-observer.org ne sont pas contractuelles."

Droits de ENERGY OBSERVER en sa qualité de producteur de bases de données

Tout, prospect ou partenaire dispose d’un droit personnel, non exclusif, incessible et intransmissible de consultation des informations contenues sur le site www.energy-observer.org pour ses propres besoins.

Il est autorisé à extraire et/ou réutiliser une partie du contenu de ce site à des fins personnelles de consultation, sous réserve que cette extraction et/ou réutilisation ne porte pas sur une partie, appréciée qualitativement ou quantitativement, substantielle du contenu de ce site. En outre, est également interdite l’extraction et/ou la réutilisation répétée du contenu, même non substantiel, de ce site.

Toute reproduction totale ou partielle du site à des fins autres est expressément prohibée par les articles L. 342-1 et L. 342-2 du Code de la propriété intellectuelle. Est également interdite la communication au public de tout ou partie du contenu du site, sous quelque forme et à destination de quelque public que ce soit.

En particulier, l’utilisation à des fins commerciales du contenu de ce site est expressément interdite.

Responsabilité

L'ensemble des informations accessibles via ce site sont fournies en l'état. ENERGY OBSERVER SAS ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations.

L'utilisateur est seul responsable de l'utilisation de telles informations.

ENERGY OBSERVER se réserve le droit de modifier à tout moment les présentes notamment en actualisant le site www.energy-observer.org.

ENERGY OBSERVER SAS ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site.

L'utilisateur s'engage à ne transmettre sur ce site aucune information pouvant entraîner une responsabilité civile ou pénale et s'engage à ce titre à ne pas divulguer via ce site des informations illégales, contraires à l'ordre public ou diffamatoires.

ENERGY OBSERVER SAS met tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs des informations et/ou des outils disponibles et vérifiés, mais ne saurait être tenue pour responsable des erreurs, d’une absence de disponibilité des informations et/ou de la présence de virus sur son site www.energy-observer.org.

Les sites extérieurs à ENERGY OBSERVER ayant un lien hypertexte avec le présent site ne sont pas sous contrôle de ENERGY OBSERVER qui décline par conséquent toute responsabilité quant à leur contenu. L'utilisateur est seul responsable de leur utilisation.

Lien hypertexte

La création de liens hypertexte vers le site www.energy-observer.org est soumise à l'accord préalable de ENERGY OBSERVER SAS. Pour toute demande, vous pouvez vous diriger vers les contacts donnés sur le site.

Messagerie

Pour toute remarque sur le fonctionnement du site www.energy-observer.org, vous pouvez envoyer un message à .

Important

Les messages que vous nous ferez parvenir par l'intermédiaire d'Internet peuvent être interceptés sur le réseau. Jusqu'à ce qu'ils nous parviennent, leur confidentialité ne peut être garantie.

Credits

Close

Crédits

Photograph Credits

© copyright photo library Energy Observer -
Photos : Patrick AVAVIAN, Leah BALL, Jérémy BIDON, Kadeg BOUCHER, Pierrick CONTIN, Amadea KOSTRZEWA

Presentation Film Credits

Images: Jeremie ELOY, Romain FROGÉ /Wanaii Films, Jean Charles GRANJON/Bonne Pioche, Julien VOIGT, Guillaume LE CORRE
3D images: Kadeg BOUCHER et Quentin CHICHE
Editing: Delphine COHEN
Art Direction and Graphic Design: Cokau lab
Visual Identity: Studio Be-Poles
Music: Demusmaker
Sound mixing: Rodolphe GERVAIS/Studio du faune
Director: Jérôme DELAFOSSE

Website Credits

Design and development: DOUNY

Visual Identity Credits

Visual Identity: Studio Be-Poles

Menu

Contact

Partners

  • AccorHotels
  • Thélem Assurances
  • Transport by Delanchy
  • Engie